UMLICHT FILMS SUPER 8 PROJECT

« Réalisation d’un film en support argentique

à l'ère du numérique »

L'avènement des techniques numériques n'a pas changé la nature de l'audiovisuel analogique, mais a simplement assoupli l'interface des dispositifs nécessaires à sa mise en œuvre. C'est ainsi que de nouvelles pratiques audiovisuelles dynamitent les cadres préconçus de notre rapport à l'image et bouleversent tout critère relatif au cinéma. Faire un film aujourd'hui, alors que l'on assiste à  une recomposition du lien social et politique à travers des flots d'image qui, à la vitesse de centaines d'heures par seconde, comblent nos écrans, pourrait paraître superflu, voire futile. Pour aller à l'encontre de ce surenchérissement, la formation propose une double approche transversale. Tout d'abord comprendre et pratiquer le dispositif de post-production numérique, dans toute son ampleur, en parcourant et expliquant l'évolution de l'image cinématographique dans son histoire. Accompagnée ensuite d'une initiation à la réalisation argentique à travers le développement personnel d'un projet de film dans sa totalité. C'est ainsi que l'on devra retenir des catégories cinématographiques nous permettant de comprendre le rapport de transparence et d'opacité du médium, afin de renouer les enjeux formels dans la réalisation du projet. Ceci et les particularités d'un tournage argentique en Super 8 N&B, proches des origines du médium lui-même, permettrons d'asseoir les bases du film à réaliser.

programme

Public : La formation s'adresse à toute personne souhaitant d'acquérir le cadre de production artisanale d'un film en support argentique, bénéficiant d'une post-production numérique.

Pré-requis : Les participant·e·s doivent être porteurs·euses d'un projet de film destiné à être réalisé en Super 8 N&B, quelque soit le genre et la durée.

Objectifs pédagogiques :

-S'approprier le cadre de production artisanale du cinéma argentique. 
-Acquérir les connaissances nécessaires à appliquer à l’intérieur d’une interface de post-production numérique (Davinci Resolve), dans toute l’ampleur du logiciel.

Déroulement de la formation :

Deux sessions spécifiques réparties la première semaine de la formation donnent lieu, à trois semaines de 4 tournages simultanés.
    La première est la réalisation d’un cadavre exquis qui a comme objectif de favoriser un premier contact avec le support argentique, tout en développant une vue d’ensemble exponentielle des moyens numériques, afin de saisir la spécificité métafactuelle des images que cette technologie met en relief.
    La deuxième a comme point de départ le mot d’ordre godardien : « ... nous avec le cinéma, c’est autre chose [...] et là j’en profite pour vous dire que comme par hasard, le seul grand problème du cinéma me semble être où et pourquoi commencer un plan… »,  qui nous servira à comprendre le potentiel exponentiel dont regorge les prémisses d'un début de film.
    La synergie entretenue dans la réalisation simultanée de quatre projets, dans lesquels on participe à différents niveaux, vient enrichir et combler cette démarche. 

Moyens pédagogiques et supports utilisés :
Si tous les apprentissages pratiques reposent sur la transversalité de l’approche : on apprend en réalisant son propre projet, la formation est accompagnée du visionnage d’un corpus filmique divisé en trois axes. Le premier concernant une idée assez large du dispositif dans l’histoire du cinéma, le deuxième montrant un cinéma dont la préoccupation formelle se développe dans des problématiques culturelles, et le troisième analysant des formes proches des apories.

Moyens techniques :

Chaque participant·e aura à sa disposition un large choix de caméras Super8, ainsi que les moyens de développement de 30 m de pellicule par bain.  Un large choix de prise de son est aussi mis à disposition, tout comme une station de montage numérique par participant.  Un système professionnel de transfert de pellicule, le Filmfabriek HDS+ 4K, est aussi disponible pour le groupe.

Évaluation des stagiaires :

Le film réalisé pendant la formation, pourrait, à lui tout seul, ou bien dans un programme conjoint, faire l’objet d’un encadrement juridique en accord contractuel avec chaque participant·e, CAE 29 Chrysalide, et Umlicht Films. Le film ainsi produit suivant sa durée, pourrait faire l’objet de l’inscription aux festivals à travers le réseau d’Unifrance, tout comme d’une éventuelle vente aux chaînes télévisuelles ou d’une sortie en salles.  Chaque participant·e pouvant développer par ailleurs la vie de son film en dehors de ce cadre s'il le souhaite.

intervenant

Mauricio Hernández, cinéaste mexicain résidant en France depuis 2002, président et producteur délégué de la SAS Umlicht Films, fondée avec la complicité de Joel Grip après la réalisation de leur film Det snöar om björken (2014). Il mène un parcours ouvert vers l’écriture, la poésie, le roman, l’engagement politique et la recherche universitaire dans les domaines du cinéma, de l’anthropologie et de l’histoire de l’art. Auteur d’une trentaine de films et de 6 long-métrages, dont trois réalisés collectivement, il développe depuis 2008 une approche heuristique de l’enseignement cinématographique lié à la recherche et à l’improvisation. Appliquée dans le cadre de l’atelier expérimental de cinéma L’Etna, ou dans le séminaire Quel cinéma pour aujourd’hui ? à l’EHESS, cette méthode fait l’objet de la résidence Umlicht Films Super 8 project, permettant aux participant·e·s de réaliser un film tout en se formant à l’utilisation du médium argentique.

dossier de candidature

Vous êtes libre de composer votre dossier  avec les éléments que vous jugez nécessaires, que ce soit par écrit ou par l'image, ou bien même à l'orale au cas où vous voudriez parler de votre projet en vous filmant vous même. CV, lettre de motivation, notes d'intention ou de réalisation, synopsis, scénarios technique ou littéraire, atlas d'images, story-board, archives, c'est la créativité qui doit vous guider dans la cohérence de la constitution du dossier et le désir de faire de votre idée de film un terrain neutre,  sur le point d'être livré au monde.

Ayez seulement en tête la notion de formation dans le cadre d'une immersion cinématographique dont le pari cherche à formuler une mise en groupe singulière capable d'aboutir 4 films simultanément. Le comportement à adopter n'est pas celui d'un·e cinéaste avec son équipe en train de réaliser un film, mais celui de 4 stratèges en quête, ayant dans les mains une technologie insoupçonnée, capable de reproduire des fragments d'une réalité à venir. Dans cette réalité hypothétique, une place primordiale est réservée à l'exploration du paysage, et par là à une volonté de dépaysement.

En somme, votre projet doit être capable de se réinventer en réinventant le rapport au médium dans son adaptation à ce défrichage premier. Pensez aussi au médium lui-même, quand Tonino Guerra a offert une caméra 8mm à Tarkovski, celui-ci a été bouleversé par la puissance et la concision de son image, car cette puissance est alliée à une fragilité, fragilité qui est moins présente en 16mm et qui a disparu dans sa totalité du régime numérique. Cette fragilité qui reproduit les enjeux des origines du cinéma donne au Super 8, à la fois la légèreté de sa mise en œuvre et la puissance de son incision soudaine, ce qui se traduit dans la possibilité d'atteindre un rythme de réalisation et un état d'esprit propice à l'improvisation. 


Les candidat·e·s des projets sélectionnés seront convoqué·e·s à un entretien à distance.

Veuillez préciser seulement le mode de financement que vous envisagez pour réaliser la formation, tout comme si vous voulez soumettre votre projet à la bourse de printemps.

Informations pratiques et modalités d'organisation

Nombre de participant·e·s : 4.

Lieu de formation pour la session du printemps 2023 :  Douarnenez.

Durée et dates de la formation  : 140 h,  du 13 au 31 mars et du 10 au 14 avril.


Emploi du temps :  9h -17h du lundi au vendredi. 


Coût pédagogique de la formation :  6085 € /Stagiaire.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap :  N’hésitez pas à nous faire part de votre situation.
Nous analyserons toute demande afin de déterminer les adaptations nécessaires et possibles.


Financement : Il est possible de financer sa formation par l’Afdas.
L’un des quatre projets retenus sera entièrement produit par Umlicht Films.


Envoyez votre candidature à :  super8project@umlichtfilms.com


Date limite de réception : 12 février 2023 à minuit  à minuit.

0E5nnF10MV7ncmg9
SCIC CHRYSALIDE
1 Alez ar waremm 29000 QUIMPER
02 98 66 09 99 - contact@cae29.coop - www.cae29.coopSiret : 44390356200066 APE : 7830ZDéclaration d’activité enregistrée sous le n° 53290812329 auprès du Préfet de la Région Bretagne.
(Ce n° ne vaut pas agrément de l’Etat)
L-Orange